Validation par le CEBAM

CEBAM offre aux sociétés scientifiques professionnelles la possibilité de faire valider leurs RBP. Cette validation garantit aux prestataires de soins, décideurs et patients que la RBP publiée est certifiée conforme aux exigences méthodologiques en vigueur. Depuis sa première procédure de validation en 2002, le CEBAM a évalué 41 RBP belges.

Les RBP suivantes ont été validées depuis 2007 :

Gestion du risque cardiovasculaire (Domus Medica)
Dépistage du cancer du sein (Domus Medica)
Gale (Domus Medica)
Consultation préconceptionnelle (Domus Medica)
Dépistage du cancer colorectal (Domus Medica)
Dépression (Domus Medica)
Trousse d'urgence (Domus Medica)
Assuétude aux médicaments (SSMG)
Cancer du col de l'utérus (Domus Medica)
Violences conjugales (Domus Medica)
Anticoagulothérapie orale (Domus Medica)
Hypertension artérielle (Domus Medica)
Migraine (Domus Medica)
Gastro-entérite aiguë (BAPCOC)
Douleur chronique (CIPIQs)
Consommation problématique d'alcool (Domus Medica)
Demande d'analyses de laboratoire par les généralistes (partie 1) (Domus Medica)
Trouble Déficitaire de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) (VAD)
Insuffisance cardiaque (Domus Medica)

Comment se déroule l'évaluation ?

Le projet de RBP est soumis au CEBAM en français, en néerlandais ou en anglais, et est évalué par un minimum de trois et un maximum de cinq évaluateurs. Étant donné que les aspects 'méthodologie' et 'contenu' d'une RBP ne sont pas toujours dissociables et peuvent interférer, un des évaluateurs au moins sera expert en 'méthodologie' tandis qu'au moins un autre sera expert dans le champ d'expertise couvert par la RBP. Il y aura toujours au moins un expert francophone et un expert néerlandophone parmi les évaluateurs.

Les différents évaluateurs évaluent le projet de RBP à l'aide de la grille AGREE II. Les évaluateurs peuvent aussi ajouter des commentaires ou des conseils. La validation ne porte que sur la méthodologie de la RBP et ne se prononce en aucun cas sur le contenu. Un membre du CEBAM faisant partie du jury des évaluateurs réalisera également un screening de la littérature pour vérifier qu'il ne manque pas d'études importantes.

Les évaluations sont rassemblées et discutées lors d'une réunion des experts. Une évaluation finale commune est formulée. Trois possibilités sont prévues :

  • Validé: la RBP répond aux critères utilisés par le CEBAM pour une 'recommandation valide en matière de pratique clinique médicale ou paramédicale', et son application par les prestataires de soins concernés est conseillée.
  • Validé avec remarques majeures: la RBP répond en grande partie aux critères utilisés par le CEBAM pour une 'recommandation valide en matière de pratique clinique médicale ou paramédicale'. Il y a lieu néanmoins d'y apporter encore quelques corrections ou/et compléments pour qu'une version définitive puisse être diffusée avec la validation par le CEBAM. Les auteurs du projet sont libres de retravailler leur version ou d'introduire une nouvelle version pour ré-évaluation.
  • Non validé: la version actuelle de la RBP ne répond pas aux critères utilisés par le CEBAM pour une 'recommandation valide en matière de pratique clinique médicale ou paramédicale', et son application par les prestataires de soins concernés n'est pas (encore) conseillée. Les corrections requises sont alors précisées. Les auteurs du projet sont libres de retravailler leur version ou d'introduire une nouvelle version pour une ré-évaluation. Dans ce cas, toute la procédure de validation est relancée, mais le jury reste identique.

Validation de mise à jour de RBP

Dans le cas d'une validation d'une RBP actualisée, il sera demandé aux déposants de déclarer, dans un questionnaire rédigé à cet effet, quelles modifications par rapport à la version antérieure ont été apportées à la RBP. S'il apparaît qu'il ne s'agit que de modifications mineures, une validation in extenso n'est pas nécessaire. Le jury se compose alors d'un expert méthodologique et d'un expert dans le thème abordé. Par contre, si l'émergence de nouvelles preuves scientifiques ou si une autre interprétation de celles-ci donne lieu à une modification des recommandations, une validation in extenso (de novo) s'impose.

Préparation d'une validation

Dans le but de réduire au maximum la durée d'une procédure de validation, les déposants sont priés d'avertir le CEBAM un mois à l'avance de leur soumission d'une RBP. Ce délai permet au CEBAM de composer le comité de validation, de soumettre les noms des experts pour approbation aux déposants et de régler le contrat entre le CEBAM et les déposants. Les frais liés à la validation sont stipulés dans le contrat. Les auteurs d'une RBP peuvent augmenter la probabilité d'une évaluation positive en évaluant eux-mêmes leur recommandation à l'aide de la grille AGREE II. Ceci leur permettra d'identifier et de combler les lacunes qui resteraient.

En savoir plus ?

Si vous avez des questions spécifiques par rapport à la validation des RBP, contactez martine.goossens@cebam.be.
Pour la soumission d'un projet de RBP pour validation, contactez​ ​​martine.goossens@cebam.be.

Vers la CEBAM Digital Library for Health .
se connecter »
Consultez nos futures activités .
Aperçu »